Categories

Accueil > Archives > Année 2005 > Octobre 2005 > Looo

  • samedi
  • 29
  • octobre
  • 2005

Looo

"Never trust a guy who after being a punk is now playing electro" proclamait il y a peu le dernier album des Wampas. Les Wampas, Looo les a cotoyés àl’époque où il battait haut la mesure au sein de Los Mescaleros, combo rock’n’roll lyonnais qu’il quitta en 1992. Looo is gone. Looo est un gone, un enfant de la Croix Rousse où il habite toujours.

Et malgré ce que peut en penser Didier Wampas, on peut au moins lui faire confiance en matière d’éclectisme musical. Il bidouille sur un octopad derrière les Organic Cosmics, petite bande de performers dessinateurs, et découvre tout àcoup la techno lors d’une excursion en Suisse voisine. Il se produit dans un zoo pour sa première rave en 1995, puis multiplie les Live Act avec son groupe In Extremis, de l’electro sauvage joué tout en énergie par d’anciens rockeurs repentis.

Le steady big beat, mais qu’est-ce, qu’entends-je, qu’ouïs-je, qu’écoutillais-je ? Autant de questions qui appellent une étude approfondie de la question, sur disque et en set. On ne citera que pêle-mêle les Freestylers, les Chemical Brothers ou encore Carl Cox pour l’énergie du live... un peu de ragga, une touche de funk, une pincée de rock et un grosse louche de big beat, voilàce que pourrait être le steady big beat !

Partager