Categories

Accueil > Archives > Année 2005 > Mai 2005 > King Size

  • samedi
  • 14
  • mai
  • 2005

King Size

Non, le rock français ne s’arrête pas àJean-Jacques Goldman ! Et oui, il existe bel et bien des groupes hexagonaux qui ne concèdent rien au marketing, aux majors ou même au choix de la langue. Prenez les King Size par exemple. Eux, ils ont décidé de chanter, de jouer, de vivre le rock dans la langue de Shakespeare . Comme disait Gainsbourg, qui s’y connaissait pourtant dans le maniement du français, " One more time, ça pète quand même plus que Encore une fois ". Tout est dit ! Les King Size donc. Vingt ans d’existence , autant de line up différents (un peu moins en fait), dix albums au compteur et plus de 1000 concerts. Si ça c’est pas du CV, je veux bien manger tous mes vinyls. Ils citent allègrement Neil Young pour qui ils vouent une admiration sans bornes et une poignée d’autres icônes comme les Pixies, qui sont àla fois toujours et jamais les mêmes, comme au rythme de leur écriture, comme au rythme de leur cÅ“ur.

Partager