Categories

Accueil > Archives > Année 2005 > Mai 2005 > Naashals en première partie + Sore

  • vendredi
  • 13
  • mai
  • 2005

Naashals en première partie + Sore

Naashals

Tout jeune groupe Naashals c’est avant tout la rencontre de passionnés de musiques.. Et pour le coup il ne s’agit pas de musique classique mais bel et bien de métal avec des influences comme Korn, les Deftones ou même Sépultura.. Ce week end, Naashals jouera pour la première fois sur la scène de la Sangria et même s’ils joueront presque en terrain conquis grâce àleurs différentes victoires dans les tremplins rock locaux, n’hésitez pas àvenir les encourager àpoursuivre leur exploration musicale.

Sore

Avec son précédent quatre titres « Gautam », Sore nous démontrait qu’il serait de la veine de ces groupes qui s’enrichissent au fur et àmesure de leurs cessions live ou studio. Mais en enregistrant « Asphyxie » son premier opus (produit àl’automne 03 par Terminal Zone /J.Wolf & Xtof de OUT ), le quartet lillois a fait bien plus : il s’est posé comme un incontournable du genre. Contrairement àson nom, « Asphyxie » n’est en effet qu’une grosse bouffée d’air. Hanté par les silhouettes errantes de Ill nino ou de manière plus évidente par celle de Cold, le premier album de Sore est le témoin fondé d’un groupe àla puissance et àla qualité rare. Depuis Gautam, le combo s’est enrichi de tonus et clarté (principalement le chant) auréolé de textes accrocheurs, gagné par des compositions impeccables àla nervosité béante. En dévoilant au fil des dix titres, une justesse de ton et une homogénéité sans faille, Sore est une plaie qui n’est pas prête de se refermer. Comment passer àcôté des notes entêtantes de « Pour rien  » véritable hymne tout en puissance ? Comment se soustraire au son ravageur, farcis de riffs lourds (« So pretty  ») ? Enfin, pourquoi ignorer un univers où trahison « Pour rien  » esprits sclérosés « Asphyxie » et vies figées « Pour te garder » font résonner nos propres enfers ?... « Asphyxie » est la preuve qu’avec du goà»t, de l’envie et beaucoup de talent, un groupe metal français peut se démarquer du lot. Au rayon découverte, Sore est un must. Une incontournable production qui pulvérise tous vos àpriori et s’aligne àcôté des meilleurs du genre.

Partager