Categories

Accueil > Archives > Année 2006 > Juin 2006 > Ganja Tree

  • vendredi
  • 23
  • juin
  • 2006

Ganja Tree

Logan Vale aka Ganja Tree naît àBuff Bay , dans la paroisse de Portland, dans les Blue Montains en Jamaïque. Tout jeune , il aime aller àl’église en compagnie de ses grandes soeurs, qui déjàchantent dans la chorale de la paroisse. Cela va permettre àGanja Tree dès l’âge de 8 ans d’expérimenter sa voix.

A l’adolescence, le futur deejay assiste àun rassemblement de percussionnistes Nyabinghi dans son village. Il est séduit par ce style musical, et c’est àpartir de ce moment làqu’il commence àchanter avec les tambourinaires Nyabinghi.

A l’âge de 17ans, Ganja Tree se rend pour la première fois àKingston. Nous sommes dans les années 70, période où les sound systems et les meilleurs deejays font un tabac dans les ghettos des grandes villes jamaïcaines.

Là, il y saisit une bonne opportunité de participer àune compétition de "Tasty Talent". Au final voici qu’il figure dans le top 10 avec des artistes comme Yellowman, Bushman et d’autres. Il trouve alors sa source d’inspiration auprès des grands deejays et toasters du moment : U Roy, I Roy, Lee Perry, Big Youth...

En 1987, il enregistre son premier 45T "True Love". La sortie de ce premier single marque le véritable début de carrière de Ganja Tree. En s’associant avec Earl Jackson, son ami d’enfance, ingénieur du son , ils fondent ensemble Inspiration Sound System. Ils vont enchaîner les shows et faire le tour de l’île. C’est grâce àce Sound que le deejay s’aguerrit.

En 1996,c’est la sortie de son premier album "inspiration" dont le style est essentiellement basé sur le roots & culture. Son message et ses bonnes vibes sont fidèles àla pure philosophie et àla tradition rasta. La reconnaissance est immédiate et cela vaut àGanja Tree de jouer au côté des grands comme Tools & Maytals,Gladiators, Horace Andy, Mad Professor...

En 1999, Ganja Tree effectue un voyage en France. Celui-ci l’inspire particulièrement qu’il se met àécrire des textes encore plus engagés. Au même moment, il enregistre son deuxième album "International" et il choisit de réaliser certains tires en France.

Mais au fur et àmesure que le jamaïcain vient travailler en France en studio ou pour quelques concerts, il s’y sent de mieux en mieux. C’est pourquoi àpartir de 2000, il fait le choix de s’installer définitivement àParis en vue de développer sa musique en Europe.

Janvier 2006 voit la sortie de son troisième opus "Babylon Big Street" , sous un label français.

En concert Ganja Tree accumule les succès si bien qu’il est inutile d’insister sur son talent de showman.

Soyez de la "party" et jugez par vous-même !

Partager